Le TDGR, un bel infra et un superbe diffus

Un mercredi d’avril, Oscar train est venu spotter quelques heures à Rennes. c’est donc avec lui et Avianca Spotting ainsi que Breizh 35 que j’ai réalisé ce spot.

Revoila le TDGR qui repars continuer sa tournée en Bretagne. C’est en effet une BB 60000 de l’infra qui est venu remplacer une BB 69000 précédemment en tête du convoi de désherbage de la voie. L’infra régulier en BB 22200 fut également au rendez vous. Sans oublier le diffus composé notamment des wagons couverts précédemment déchargés au   port de Brest (j’en ai parlé dans un précédent article)

VFLI : Pourquoi une telle montée en puissance ?

Aujourd’hui comme tous les samedis, j’évoque pour vous un sujet d’actualité ou non en rapport avec le ferroviaire.

Tout commence en 1998. À cette date, le fret ferroviaire continue sa dégringolade en France. La SNCF, seule sur le réseau Français, décide de créer une filiale complètement investit dans le fret ferroviaire : Voies Ferrées  Locales et Industrielles(VFLI). Sous statut d’entreprise privée appartenant à SNCF Logistique. Arrive alors sur le réseau Francais quelques entreprises de Fret ferroviaire privé. Parmi elles : Europorte (filiale d’Eurotunnel), Euro cargo Rail (filiale de DB (chemins de fer allemands)), Colas Rail (Colas), Veolia Cargo (racheté par SNCF) et VFLI. Depuis, quelques entreprises sont arrivées sur le marché. Toutes ces entreprises privées ont un atout majeur : des prix plus bas que la SNCF afin de rivaliser non seulement contre le transport routier et les autres concurrents privés.

Mais VFLI n’est pas une entreprise de fret privée comme les autres. D’abord parce que c’est une filiale de SNCF, mais aussi parce’que les prix défient, encore une fois,  toutes concurrences.  Rien que ça suffit à l’entreprise pour prospérer normalement. Mais ce n’est pas tout. Fort de l’expertise de la SNCF à leurs disposition, VFLI possède donc un grand avantage en plus des prix bas. En effet le parfait cocktail  qualité+prix bas  a beaucoup plu aux clients. De plus, VFLI propose tout les services depuis le départ de la marchandise jusqu’à son arrivée :

  • Trafic en ligne : transport de marchandises sur le réseau ferré national, sous certificat de sécurité (acquis en 2007)
  • Sites industriels et exploitation d’installations terminales embranchées (ITE) : opérations de logistique ferroviaire, chargement et déchargement sur des sites industriels grâce a une gamme de locomotives adaptée (voir un peu plus bas dans l’article)

À ce stade, l’entreprise est bien avancée. En 2012, l’entreprise a donc pu se revendiquer 3 éme plus importante entreprise de fret ferroviaire en France derrière Fret SNCF et Euro Cargo Rail. L’affaire tourne d’ailleurs suffisamment pour que ce ne soit plus les concurrents privés qui « volent » les clients de la SNCF, mais VFLI qui « vole » les clients des concurrents privés ! En bref une belle action de la part du groupe SNCF dans le cadre de son combat contre l’assaut des concurrents privés sur le réseau. Aujourd’hui, VFLI compte plus de 900 salariés et 133 millions d’€ de chiffre d’affaire.

Voila donc toutes les raisons qui font que VFLI monte progressivement en puissance depuis quelques années.

Penchons nous à présent sur le parc matériel de l’entreprise qui compte rappelons le, pas mal de machines ex-SNCF, que VFLI a rachetée à sa maison mère.

Parc diesel :

  • BB 300 (ex BB 63000 SNCF) pour les manoeuvres sur les embranchements
  • BB 400 (ex BB 63500 SNCF) pour les manoeuvres sur les embranchements
  • BB 66000 (ex BB 66000 SNCF) pour les manoeuvres sur les embranchements et travaux ferroviaires
  • Euro 4000 pour les rames de fort tonnage (en ligne)
  • Class 77 pour les rames de fort tonnage (en ligne)
  • G1206 pour les rames de tonnage moyen (en ligne)
img_0180

L’ Euro 4046 dans sa nouvelle livrée de passage à Rennes après avoir acheminé une rame de ballast à St Brieuc.  Septembre 2016

Parc électrique :

  • BB 27000 pour les rames de fort tonnage (en ligne)
  • BB 37000 pour les rames de fort tonnage et pour le service en Suisse, Allemagne, Luxembourg et Belgique

 

S’ajoute à ça les machines louée à Akiem, société filiale de SNCF spécialisée dans la location de machines.